SGSST / SSTJS

Formation

1. Directives pour la formation en thérapie par le jeu de sable selon Dora Kalff


Société suisse pour la thérapie par le jeu de sable (SSTJS), International Society for Sandplay Therapy (ISST)

1.1 Le but de la formation
Zum Vergrössern Bild anklicken!
Le but de la formation est l’acquisition hautement qualifiée de la méthode de la thérapie par le jeu de sable, fondée par Dora Kalff.

La méthode du jeu de sable est au service du développement personnel, au service de la psychothérapie et de la thérapie tout court.

La formation constitue un complément d’une formation professionnelle adéquate. Elle aboutit à un certificat reconnu par la SSTJS et la ISST et à la fonction de membre des deux Sociétés.
1.2 Prérequis pour la formation
  1. Une formation professionnelle apte à pouvoir intégrer intelligemment la méthode dans l’exercice de cette profession. Le jeu de sable peut donc être appliqué dans le cadre de l’exercice de la profession respective telle que psychothérapie, psychiatrie, médecine, psychologie ou logopédie, pédagogie curative, ergothérapie, psychomotricité, art thérapie, etc. Les études universitaires adéquates ou celles faites dans une haute école sont égalient reconnues.
  2. Le candidat doit prouver qu’il a acquis les bases de la psychologie jungienne, de la psychologie du développement, de la psychopathologie et du diagnostic psychologique.
  3. Le candidat doit justifier qu’il s’est soumis à un développement personnel approfondi grâce à une psychanalyse personnelle ou grâce à une autre expérience intégrale sur soi.
  4. Les candidats qui sont en train d’accomplir une formation professionnelle correspondante à ces critères peuvent être admis à cette formation. Le certificat sera remis à la fin de la formation de base.
    Des dérogations sont octroyées selon des circonstances particulières.

1.3 Demandes pour la formation complémentaire en jeu de sable
Les personnes qui souhaitent entreprendre une formation en thérapie par le jeu de sable et qui remplissent les conditions susmentionnées doivent se présenter pour un examen d’admission avec trois formateurs de la thérapie par le jeu de sable. Ces formateurs sont obligatoirement d’autres personnes que la ou les personnes qui ont accompagné le candidat lors de son expérience sur soi.

Le/la candidat/e contacte ces trois formateurs SSTJS en même temps, envoie à chacun un exemplaire dûment rempli du questionnaire pour candidats à la formation pour la thérapie par le jeu de sable et se présente pour un entretien avec chacun d’eux
1.4 La Commission d’admission
Les trois formateurs SSTJS choisis par le candidat forment la Commission d’admission. Au sein de cette Commission, un membre est désigné par ses collègues personne de référence. 
Celle-ci réunit les rapports écrits sur les entretiens d’admission et, en cas de décision positive à l’unanimité, en informe le candidat.

En cas d’une voix négative ainsi que d’évaluations très divergentes, les trois formateurs doivent tenir conseil. Ils ont la possibilité d’assortir l’admission à certaines obligations (par exemple complément d’expérience sur soi du jeu de sable, complément de formation théorique, acquisition de connaissances de base). Ces obligations doivent être négociées entre la personne de référence et le candidat, c’est-à-dire lorsqu’on constate l’aptitude du candidat, on cherche les solutions les plus adéquates.

La personne de référence informe le Comité SSTJS de la décision (également au sujet d’éventuelles obligations) et le Comité établit une liste des candidats qui est distribuée lors de l’assemblée des membres.

2. Déroulement de la formation

2.1 L’expérience sur soi
Zum Vergrössern Bild anklicken!
L’expérience sur soi est fondamentale et doit être faite auprès d’un membre SSTJS ou ISST. Ainsi, grâce à l’expérience du jeu de sable, le candidat peut éprouver sur sa personne les potentialités spécifiques inhérentes à celui-ci.
L’expérience sur soi devrait débuter, si possible, avant la fréquentation de séminaires sur le jeu de sable.
2.2 Formation théorique
  1. La formation théorique consiste avant tout en lectures individuelles et dans la participation à des séminaires de formation. L’exigence minimale est de 120 heures, dont 30 heures acquises dans des séminaires organisés exclusivement pour les candidats.
    Ces séminaires sont consacrés à des présentations de cas de thérapie par le jeu de sable référées à des bases théoriques. Il s’agit avant tout de mettre en relation le processus du jeu de sable avec l’évolution de la conscience telle qu’elle s’exprime dans les religions, les mythes et les différentes traditions culturelles.
  2. Etude autonome de la littérature consacrée à la thérapie par le jeu de sable.
  3. Au cours de la formation, le candidat est tenu d’écrire soit deux mémoires sur un symbole d’environ 10 pages.
2.3 Supervision
Cent heures de supervision sont exigées, avec des superviseurs qualifiés par
la SSTJS / ISST. Cela implique qu’en cours de formation le travail pratique avec les patients /clients soit régulièrement contrôlé par des séances individuelles (30 h) ou des séances de supervision en groupe (50 h).
 
2.4 Fin de la formation et admission au sein de la SSTJS / ISST
Quand les conditions d’admission sont remplies, le candidat doit en plus présenter un travail écrit qui sera évalué :

Il s’agit de la présentation et de l’interprétation d’une thérapie par le jeu de sable d’un patient /client.
Conditions formelles:
Zur Vergrösserung Bild anklicken!
  1. Il est indispensable qu’avant de commencer la rédaction du mémoire, le thérapeute demande au client/patient en question, ou  à ses parents (s’il s’agit d’un enfant), une autorisation écrite de pouvoir utiliser le matériel thérapeutique. Le thérapeute est tenu de joindre cette autorisation au mémoire.
  2. Le travail devrait contenir environ 30 pages et si possible ne pas dépasser 40 pages. Au cas où le travail dépasse cette limite, le candidat est prié de se mettre en rapport avec les trois lecteurs (voir ci-dessous).

  3. Les photos des images de sable décrites sont à joindre. Des images de la scène entière sont préférables à des extraits ; ceux-ci peuvent être ajoutés en guise de complément.
Procédé:
  1. Pour le mémoire final, le candidat choisi, parmi les membres de la SSTJS, une personne accompagnatrice pour le procédé. La personne accompagnatrice est tenue de connaître les exigences afin que le candidat ait la possibilité de s’informer auprès d’elle.
  2. Trois membres SSTJS qualifiés pour cette tâche (board ou ex-board mibers) lisent et évaluent la présentation de cas. Un des experts doit provenir de l’étranger, un du même pays. Aucun d’eux ne doit avoir accompagné le candidat au cours de son expérience sur soi ou avoir contrôlé le cas présenté. Au cas où un expert pressenti serait déjà trop chargé, la lecture de la présentation de cas peut être déléguée à un autre membre.
  3. Les experts informent la personne accompagnatrice au sujet de l’acceptation du mémoire, de la nécessité de le remanier partiellement, ou sur son refus. En cas de désaccord parmi les experts, ils ont à en délibérer selon les modalités connues par eux. Au cas où le candidat est reçu, la personne accompagnatrice informe le candidat ainsi que le Comité de la SSTJS et le Secrétariat de la ISST. Le candidat reçoit le certificat de la SSTJS ainsi que de la ISST et il est nommé nouveau  membre de la SSTJS et de la ISST.
  4. Les trois experts sont tenus de retourner au candidat le mémoire.